School of big eye yellow snappers in South Miniloc

Banc ou groupe ?

Publié le Publié dans Vie marine

Regarder un groupe de poisson nager à l'unisson est probablement le rêve de tout chorégraphe adepte de la perfection. Comment ce phénomène est-il possible ?

 

Pourquoi les poissons restent-ils groupés dans l’océan

Tout d'abord, il est important de comprendre qu'il y a une différence entre un groupe de poissons et un banc de poisson. Parfois, certaines personnes ne font pas la distinction. Ces deux termes sont communément utilisés dans les livres de vie aquatique, et dans les médias traitant de la protection de la nature sous-marine. Ces deux termes définissent un comportement de poissons rassemblés.

 

Groupe de poissons

Un rassemblement de poissons est appelé un groupe quand son but est d’éviter de se faire croquer par un plus gros prédateur. Un groupe est un ensemble de poissons profitant de leur nombre important mais ne nageant pas à l'unisson. La raison pour laquelle ils restent en groupe peut être également sociale : s'accoupler à une mâle ou une femelle, ou pour trouver de la nourriture plus facilement en ratissant les environs. Il est préférable de rester associé à un groupe en bonne santé, avec des poissons de la même espèces, de tailles et de couleurs similaires.

Groupe de poissons lapins et perroquets sur le site de Entalula island

Banc de poisson

Si un groupe de poissons nage à l'unisson, alors on l'appelle alors banc de poisson. Nager à l'unisson signifie : changer de direction au même instant et dans le même sens, et rester proche des autres congénères. Un banc est un groupe organisé. Les grands bancs de poissons rendent les prédateurs confus, ces derniers n'arrivant pas à rester focalisés sur une seule proie. Il arrive également que certains prennent peur.

Vivaneaux à gros yeux sur le site de South Miniloc

Comment les poissons nagent-ils à l'unisson?

Les bancs de poissons peuvent se déplacer très rapidement et changer de direction en un clin d’œil sans jamais casser leur formation et sans jamais se toucher les uns les autres. La vitesse de réaction leur permet de copier le comportement de leurs voisins au même instant.

La vision est un facteur très important pour la survie du banc. Cependant, de nombreuses espèces de poisson détiennent une ligne latérale sur leur corps qui contient des cellules similaires aux cellules ciliées de l'oreille interne humaine. Elle permet aux poissons de détecter les changements dans les courants de l’océan et les mouvements des congénères proches. C'est très utile quand la visibilité sous l'eau est réduite. Ainsi, ils peuvent garder une distance sécuritaire entre eux lorsqu'ils changent de vitesse ou de direction.

C'est ainsi que les poissons nagent à l'unisson.

Carangues à gros yeux sur le site de North Rock

Anecdotes

Nager en groupe réduit le stress. En effet, le rythme cardiaque d'un poisson solitaire est toujours plus élevée que celui d'un poisson nageant dans un groupe ou un banc.

Les bancs se déplaçant très rapidement ont souvent des formes un peu aléatoire avec des angles. Comme les sardines, ou les harengs.

Les bancs se déplaçant plus lentement ont plutôt une forme ronde. Comme les vivaneaux ou les carangues.

Peu importe leur configuration, les plongeurs les adorent ; pas uniquement les chorégraphes. Il y a quelque chose d’hypnotisant à observer un groupe de poissons. Leur comportement est également intéressant à analyser. Et plus les poissons sont colorés, plus les plongées sont magiques. Vous pouvez jeter un œil à notre galerie photos.

Certains prédateurs, tels que des requins de récifs sont souvent trop lents pour pouvoir attraper une proie dans un banc. Cependant, ces prédateurs peuvent profiter de l’arrivée d'autres espèces plus agiles, telles que des carangues, créant la pagaille et la confusion dans le banc. Les requins peuvent ainsi être plus chanceux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *